Votre agence immobilière Occitanie

Budget
à
Surface
à
Pièces
Par référence :
Midi Pyrénées Propriétés
place de l'église
09130 ARTIGAT


05 61 69 36 81
06 09 43 34 70
Partager sur :
Article par : Benoît Beckelynck – Géobiologue

La géobiologie est une science relativement récente, issue du Feng Shui chinois, qui met en relation le vivant et son habitat.La géobiologie éclaircie et structure ce que nos ancêtres ressentaient intuitivement. En effet, ils avaient remarqué, en observant les animaux, que les cours d’eau souterrains n’étaient pas très bons ou que d’autres lieux étaient à éviter.

D’une certaine manière, la géobiologie fait le lien entre la physique quantique et la biologie moderne.

 Le monde est énergie et, même, information

La physique quantique, née au XXème siècle, montre que la matière, bien qu’elle semble à nos 5 sens localisé ici et maintenant, est en fait « étendue » quelque part.

L’équation établie par Edwin Schrödinger, décrit les particules atomiques comme des fonctions d’ondes ou des probabilités de présence, et non plus comme des points matériels bien tangibles.  (Schrödinger, 1932) 

Karl Werner Heisenberg énonça, en 1927, que, dans l’infiniment petit, plus on cherche à déterminé la vitesse d’une particule, plus sa position est floue, et inversement, plus on cherche à la localiser finement, plus sa vitesse est incertaine. Il démontra également que le vide était en fait rempli d’énergie. (Piron, 1998)

La réalité de la matière est en fait une interaction énergétique des différentes particules élémentaires. On ne passe pas à travers un objet, non parce que l’objet est plein, mais parce qu’il y a une force de répulsion entre les éléments atomiques de l’objet et les nôtres, un peu comme les deux aimants qui se repoussent.

Les dernières avancées en physique quantique montrent même que les ondes que sont les éléments atomiques ne sont que de l’information. Des expériences du CERN, l’accélérateur de particule qui est à cheval entre la Suisse et la France, ont fait apparaître que les résultats dépendent de l’observateur, de ses ondes cérébrales.

Ainsi, l’Univers tout entier n’est autre qu’un immense champ d’énergie, d’information. Ce qui veut dire que tout est interconnecté.

La physique quantique étend la réalité matérialiste à un monde que notre esprit, bridé par les trois dimensions que nos cinq sens appréhendent, a du mal à imaginer et à concevoir.

Les êtres vivants, maillons de l’Univers, sont immergés dans ce champ d’information. Comment les cellules accèdent et gèrent ces énergies et par conséquences ces informations ?

L’énergie et les cellules

Des recherches sur la cellule, et plus particulièrement sur sa membrane, chamboule complètement nos connaissances sur les mécanismes mis en œuvre dans le fonctionnement cellulaire. Bruce Lipton, dans son livre « La biologie des croyances » (Bruce H. Lipton, 2006), compare la cellule à un ordinateur. Le noyau est le disque dur, l’ADN avec les chromosomes sont les programmes et la membrane, le processeur avec les terminaux (clavier, écrans, souris). En effet, la membrane possède des milliers de capteurs : chimique, lumineux, électrique, électromagnétique.

Dans les années 1920, les chercheurs Alexander Gurwitsch et Vladimir Voeikov ont mis en lumière l’existence et les rôles des bio-photons (R Van Wijk, 2005). Ceux-ci sont utilisés, entre autres, par l’ADN pour la gestion des gênes (chromosomes) comme l’a montré Fritz Albert Popp dans les années 1970 (F.A. Popp, 1992).

Les recherches scientifiques actuelles sur l’infiniment petit confirment ainsi les intuitions de nos ancêtres sur l’énergie et ses interactions décrites dans l’Ayurvéda (Inde), dans le Tao et le Feng Shui (Chine), ou encore chez les Chamans (Mongolie, Amérique du sud).

Harmoniser l’habitat avec le vivant

Il existe une science, encore expérimentale, la géobiologie, qui étudie les interactions qu’il peut y avoir entre l’habitat et les êtres vivants.

Cette science est l’union de la terre (géo) et de l’étude du vivant (biologie).

La physique quantique et les recherches en biologie valident l’existence d’une interaction entre le monde vivant et le non-vivant (Langloys, 2016).

La géobiologie a répertorié jusqu’à présents plusieurs types de facteurs pouvant induire des perturbations sur le vivant :

  • les ondes hautes fréquences (HF), comme le Wifi, le DECT, la 4G et 5G,
  • les champs électriques générés par le courant,
  • les champs magnétiques générés par l’électricité en mouvement,
  • la mise à la terre des bâtiments,
  • les lignes d’énergie qui maillent la terre : Hartmann, Curry, …,
  • les cours d’eau de surface ou souterrains,
  • les failles souterraines,
  • les cheminées énergétiques (cosmo-tellurique),
  • les mémoires, c’est-à-dire les énergies/informations qui sont stockées dans les bâtis ou sur un lieu,
  • les énergies nocives.

Souvent décriée par des pseudo-scientifiques à l’esprit étriqué par leurs cinq sens, cette science et ses applications sont de plus en plus utilisées en France, notamment dans les élevages bretons, où les géobiologues, en lien avec les vétérinaires, permettent d’expliquer et réguler des pics de pathologies (mammite, anthropophagisme, …) dans les exploitations (Leroy & Demée, 2019).

L’habitat a également un lien avec certains symptômes ressentis par l’être humain, comme, par exemple :

  • des maux de tête, fatigue, insomnie ou/et maladies, qui disparaissent lorsque l’on est hors de l’habitat,
  • des tensions et disputes entre les personnes vivants dans le lieu,
  • des arbres tordus dans le jardin,
  • des murs qui se lézardent malgré les réparations,

Comment se passe donc une étude géobiologique ?

L’étude géobiologique

L’étude se déroule en 2 temps :

  1. analyse sur plan permettant au géobiologue de se faire une première idée de la situation de l’habitat existant ou futur,
  2. analyse sur site qui lui permet de faire des mesures plus précises avec divers instruments :
    • testeur d’ondes HF,
    • testeur de champs électrique et magnétique,
    • testeur de mise à la terre,
    • oscilloscope,
    • antenne de Lecher,

Les analyses se portent sur :

  • le sous-sol : failles, cours d’eau, cheminée cosmo-tellurique, radon, …,
  • les réseaux énergétiques : Hartmann, Curry, Solaire,
  • les hautes et basses fréquences : GSM (3G, 4G et 5G), WIFI, BlueTooth, DECT, champ électro-magnétique (CEM), Courant Porteur en Ligne (CPL - Linky),
  • la qualité du réseau électrique : qualité du signal, de la mise à la terre,
  • les énergies subtiles : mémoire des murs et des terrains, entité, énergie nocive, magie blanche et noire.
Un questionnaire est également réalisé par le géobiologue pour connaitre le ressenti des personnes habitants sur le lieu ou travaillants avec les animaux, dans le cas d’une exploitation agricole.A l’issue des analyses et mesures, le géobiologue propose différentes actions pour corriger les problèmes mis en lumière.Voici une liste non exhaustive des solutions possibles :
  • déplacement des lits, chaises, fauteuils et canapés en fonction des réseaux de Hartman et Curry,
  • filtre pour compenser le signal CPL des compteurs dits intelligents,
  • mise en place d’interrupteur automatique de circuit pour couper les champs électriques,
  • orgonite sur mesure pour dynamiser l’énergie du lieu,
  • aiguille/tube de cuivre pour corriger les failles et autres phénomènes liés au sous-sol,
  • onde de forme pour positiver certains flux d’énergie,
  •  …

En conclusion

Notre habitat, que nous voulons source de bien-être, peut malheureusement avoir une influence négative sur notre moral, notre santé et nos relations.

Il est donc important, lorsque l’on constate des perturbations dans notre vie de se poser la question de l’environnement et donc de notre habitat. Il suffit parfois d’une toute petite action pour avoir de grands résultats.

Au Centre de Bien-Être Des Mains d’Ange, nous vous proposons des études géobiologiques complètes, incluant un rapport écrit détaillé, avec un suivi pour s’assurer de l’efficacité sur le moyen terme des actions réalisées.

Centre de Bien-Être Des Mains d’Ange
09130 Carla-Bayle

06 51 42 62 30

www.mains-d-ange.com

Choisir vos préférences en matière de cookies
Lorsque vous visitez notre site internet, nous utilisons des cookies et des technologies similaires nous permettant d'améliorer nos services. Puisque nous respectons votre vie privée, sur cette page vous retrouverez les détails du traitement que nous et nos partenaires effectuons avec vos données personnelles. Sous chaque rubrique se situe une explication détaillée des finalités du traitement et la liste de nos partenaires. Vous pouvez revenir sur vos choix à n'importe quel moment via le bouton "Gérer les cookies" disponible en bas de notre site internet. Merci de noter que vous ne pouvez pas refuser les cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site.
Tout accepter
Valider mes choix
Le respect de votre vie privée est une priorité pour nous
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique "Gérer les cookies" en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter notre politique de confidentialité.
Tout accepter
Personnaliser